Le meilleur déo est naturel ?

Hello tout le monde ! J’espère que vous allez bien et ne souffrez pas trop de la canicule ! En parlant de chaleur, forcément en des temps pareils il vaut mieux être bien équipé niveau cosmétiques, c’est pour cela que je tiens à vous parler d’un déodorant qui ne vous fera pas faux bond cet été !

J’ai découvert cette recette grâce à l’article de La Lu Totale à une période où, j’ignore pourquoi, tous les déodorants de grande surface s’étaient donné le mot pour ne plus être efficaces sur moi, heureusement que c’était l’hiver !

Bref, en désespoir de cause, et toujours dans une démarche de passer à la slow cosmétique, j’ai erré sur le web à la recherche d’une recette miracle… et je l’ai trouvée ! Merci La Lu !

Si vous avez déjà un pied dans la slow cosmétique, vous aurez probablement tous les ingrédients à portée de main, autrement ne vous inquiétez pas, ils sont très facile à trouver !

Il vous faudra donc :

  • 2 cuillères à café de fécule de maïs
  • 3 cuillères à café d’huile de coco (bio de préférence)
  • 3 cuillères à café de bicarbonate de soude (faites bien attention à le choisir le plus fin possible afin qu’il ne soit pas trop abrasif pour la peau fine de vos aisselles)
  • 1 cuillère à café de beurre de karité (toujours bio de préférence)
  • 20 gouttes d’huile essentielle de tea tree
  • Une casserole
  • Un bol
  • Un pot bien hermétique (on recycle les anciens pots de crème !)

Le tout bien stérilisé bien sûr !

Au bain-marie, faites fondre l’huile de coco et le beurre de karité. Bien mélanger et ôtez le bol du bain-marie. Ajoutez le bicarbonate de soude, mélangez. Ajoutez la fécule de maïs et mélangez. Enfin, ajoutez les 20 gouttes d’huile essentielle de tea tree.

Vous ne risquerez rien en ce moment mais en hiver il faut agir vite pour ne pas laisser le temps au mélange de durcir, sans quoi vous aurez des difficultés à le verser dans votre pot.

Pour que le mélange durcisse tranquillement, qu’il soit malléable à l’application et afin de le conserver plus longtemps, conservez-le au réfrigérateur. Disposez-le couvercle vers le bas afin d’éviter que le bicarbonate ne tombe au fond, le risque étant que votre déodorant soit moins efficace.

Vous obtiendrez donc une espèce de pommade. Vous pouvez en prélevez une noisette puis en appliquer au doigt sur les aisselles, ou via une petite spatule si vous préférez.

(Comme tous les déodorants, je vous déconseille fortement d’en appliquer après vous être épilé(e), attendez le lendemain et vous n’aurez aucun soucis !)

Personnellement, je n’ai jamais eu un déodorant aussi efficace ! Attention c’est un déodorant et non un anti-transpirant, cependant, aucune odeur ne se dégage lorsqu’il m’arrive de transpirer, même sous la torride chaleur estivale, c’est juste incroyable !

Comme il est très gras, mes aisselles sont également bien hydratées ce qui est un vrai + comparé aux déodorants industriels très abrasifs ! D’ailleurs en voyage il m’arrive de temps en temps, à contrecœur, d’opter, pour des raisons de praticité, pour un déodorant industriel et je vois la différence ! Automatiquement je ressens des picotements, une brûlure qui dure un certain temps, preuve qu’on n’est vraiment pas censé appliquer ces trucs là sur notre peau…

Voilà, voilà ! J’espère que je vous aurai convaincu(s) de tester ce déodorant ! N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire ou de me dire si vous connaissez des marques de déodorants respectueuses de notre corps.

A très bientôt ! 🙂

 

2 commentaires sur “Le meilleur déo est naturel ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s